C.R.

Après avoir appris la suite des 3 parties de la Forme, j’ai pratiqué à la maison, en faisant
 quelques exercices taoïstes avant La Forme. Je me suis rendu compte que petit à petit, j’avais plus de force dans les bras et les jambes. Je sens aussi mieux l’importance de faire des gestes “justes”, qui utilisent mieux l’énergie. Avec le Tai Chi, on devient plus conscient de son corps et de ses postures, donc on peut mieux les corriger. 
Et puis ça fait du bien de prendre un moment pour arrêter de s’activer : de se concentrer sur sa propre respiration et sur son propre équilibre.